Présentation du groupe

Plus d’un siècle d’entrepreunariat familial

Digne héritier de la maison Bellion fondée en 1902 par Joseph Bellion, le groupe Cofibel a su, au cours du siècle dernier, forger sa renommée et s’épanouir dans le milieu du négoce.

Puisant ses origines dans le commerce d’acier, l’activité du groupe s’est diversifiée au fil des années, conquérant de nouveaux marchés et clients. Aujourd’hui, Cofibel déploie son offre de produits et services à destination d’une clientèle de professionnels et de particuliers à travers ses cinq sociétés filiales : Belmar, BelQuest, Belmet, NaviOuest et Bellion Immobilier.

Ancré à Brest, dans le Finistère, le groupe doit sa pérennité aux multiples transitions inter-générationnelles assurées avec succès. Chez Cofibel, pères et fils se succèdent depuis cinq générations au poste de dirigeants. Une transmission familiale centenaire, garantie de la perpétuation d’un savoir-faire et de valeurs fortes au sein du groupe.

Nos métiers et marchés

Des experts de la négociation

Les professions exercées au sein du groupe Cofibel s’articulent exclusivement autour des métiers de l’achat et de la vente : directeurs d’agences ou de magasins, chargés d’affaires, acheteurs, vendeurs, magasiniers, comptables, chauffeurs, techniciens SAV…

Nos 150 collaborateurs placent leur expertise au service de nos clients et partenaires pour répondre à leurs besoins au quotidien.

D’abord spécialisé dans le commerce de produits sidérurgiques, le groupe a su évoluer pour conquérir de nouveaux marchés par l’intermédiaire de ses cinq filiales. Cofibel propose aujourd’hui une palette de produits et de services extrêmement variée, à destination d’une multitude de secteurs d’activités : industrie, BTP, mines et carrières, exploitations forestières, défense, offshore, aérospatial, plaisance, immobilier d’entreprises, secteur agricole, océanographie et polaire…

Les activités du groupe Cofibel s’exportent à l’international grâce à ses filiales Belmar et BelQuest, dont le rayonnement dépasse largement les frontières bretonnes.

La famille Cofibel

Une direction fraternelle

Voilà quatre générations que la direction du groupe Cofibel est assurée par deux frères, descendants de la famille Bellion. Un pilotage fraternel et bicéphale, garantissant l’entente entre associés et la perpétuation d’un riche héritage familial et entrepreneurial.

Antoine et François Bellion incarnent la cinquième génération de dirigeants à la tête du groupe. Épaulés par leur oncle Frank Bellion, qui a piloté l’entreprise aux côtés de leur père, ils sont les garants de la transition intergénérationnelle et du développement de l’entreprise, comme l’ont fait leurs aînés avant eux.

Si tous deux supervisent la direction du Groupe, ils s’impliquent également auprès de ses différentes filiales. Ainsi, Antoine Bellion est particulièrement présent auprès des sociétés Belmar et NaviOuest, dont il occupe le poste de dirigeant associé. Il assure également le développement du pôle immobilier du groupe, à travers la société Bellion Immobilier. François Bellion, quant à lui, assume la direction de l’entreprise Belmet et de ses trois agences implantées à Brest, Quimper et Saint-Brieuc.

d’expérience

générations de dirigeants

entreprises filiales

collaborateurs

Portraits des dirigeants actuels

Une famille à la tête de l’entreprise

De par leurs formations, leurs parcours et leurs échanges permanents, Frank, Antoine et François Bellion assurent aujourd’hui la direction du groupe Cofibel à trois et ont chacun une parfaite connaissance de toutes les activités du groupe. Au quotidien, ils se répartissent les rôles pour une meilleure implication et vision de chacune des sociétés.

Frank Bellion

Frank rejoint l’entreprise familiale le 1er juillet 1981, pour en prendre la direction aux côtés de son frère, Joël. Très impliqué tout au long de sa carrière au sein du CJD puis de la CCI de la ville de Brest, puis celle du Finistère, il en est aujourd’hui l’actuel Président. Une implication que son grand-père, Joseph, et son père, André ont menée avant lui, démontrant ainsi l’engagement fort de la famille Bellion au plus près de la vie économie de la ville de Brest et du département du Finistère. Digne représentant de la 4e génération de dirigeants du groupe familial, Frank Bellion accompagne ses neveux, Antoine et François, dans la transition à la tête de l’entreprise.

J’ai d’abord vécu 30 années de vie professionnelle intense au côté de mon frère Joël. La complicité et une forte entente familiale transmise par les générations précédentes ont prévalu à la mise en œuvre de nos décisions pour développer le groupe à la suite de la vente de la Sté Bellion en 1978. C’est désormais avec la 5ème génération, depuis le départ en retraite de Joël il y a 12 ans, que j’ai le plaisir de travailler dans un même état d’esprit. C’est un souffle nouveau de modernité qu’Antoine et François apportent, accompagnant ainsi la « Maison Bellion » à travers les siècles, sans une once de vieillissement.

 

Antoine Bellion

À l’issue de ses études de commerce, Antoine fait son entrée au sein du groupe familial en septembre 2001. Il multiplie d’abord les missions au sein de chacune des filiales, avant de rejoindre son oncle Frank à la direction de la holding Cofibel, en 2015. Il est aujourd’hui particulièrement impliqué auprès des entreprises Belmar, BelQuest et NaviOuest, dont il supervise la gestion globale, au même titre qu’il coordonne l’administration du pôle immobilier du groupe. Passionné par l’entreprenariat et la valorisation de son territoire, il a assuré la Présidence du CJD (Centre des Jeunes Dirigeants) de Brest (2016-2018) puis de Bretagne (2018-2020).

J’ai travaillé 8 ans avec mon père. Aujourd’hui cela fait 19 ans que travaille avec mon oncle et 9 ans avec mon frère. Je n’ai le souvenir d’aucun désaccord sur des décisions de gestion ou de management. Si nous avons des visions différentes, nous les confrontons, les argumentons et choisissons la plus pertinente pour tous. C’est simple, rapide et ne laisse pas la place au doute.

François Bellion

Diplômé d’une école de commerce à Lille, François Bellion démarre sa carrière loin des terres finistériennes, en cumulant plusieurs expériences à l’international en Espagne, en Irlande et en Belgique. Intégrant Cofibel en mai 2010, alors âgé de 25 ans, il démarre chez Belmar en tant que commercial export. Il poursuit chez Belmet en 2014, avant de prendre la direction générale de l’entreprise en 2015. Aux côtés de son frère Antoine, il incarne la 5e génération de dirigeants du groupe Cofibel.

Dans notre famille, chaque génération a su faire franchir un cap à la société. J’essaie de le faire à mon tour, en visant à mettre le groupe dans les meilleures dispositions pour saisir les opportunités de développement qui se présentent à nous.

chiffre d'affaires 2019

m² parc immobilier

m² bureaux

m² stockage et ateliers

âge moyen collaborateurs

Un siècle de négoce

Historique

1902

1902

Joseph Bellion, comptable, rachète la branche « aciers » de la maison Bastide qui vend du charbon, de l’acier et du matériel de quincaillerie, 40 quai de l’ouest à Brest.
Cette acquisition donne naissance à la société Bellion, affaire personnelle de négoce d’aciers et de produits de fonderie (pièces de machines agricoles, pièces sur-mesure pour l’industrie, hélices de navire).

Associé à son fils aîné Jules, Joseph installe son entreprise sur le port de commerce de Brest. Les premiers clients sont livrés par bicyclette, voitures à chevaux ou par train jusqu’à Dinan !

1923

26 octobre 1923

Joseph Bellion prend sa retraite, confiant son entreprise à ses deux fils, Jules et Joseph. Ces derniers créent la société en nom collectif « Bellion Frères » et montent une quincaillerie, en parallèle de l’activité de négoce d’acier et de fonderie.

A partir de cette date, la direction des activités de la famille Bellion sera assurée par deux frères, se transmettant le flambeau de génération en génération.

1938

1938

La fonderie est revendue, faute de rentabilité. Elle aura employé près de 100 salariés dans les années 1930. Dans le but de pallier cette perte d’activité, Joseph développe une nouvelle branche au sein de la société, spécialisée dans le négoce de matériels électriques.

Cette dernière deviendra par la suite l’activité la plus importante de l’entreprise.

La société Bellion est alors propriétaire de plusieurs bâtiments sur le port de Brest, rue Malbert et rue Amiral Troude notamment.

1944

1944

Tous les bâtiments de la société implantés sur le port de Brest sont détruits lors du bombardement de la ville par les forces alliées.

 

1969

Juin 1969

Lors des « trente glorieuses », sous la direction des frères André et Jacques Bellion, l’activité économique de la société est extrêmement dynamique. La « Maison Bellion » (ainsi nommée de tous) emploie près de 360 personnes ; son chiffre d’affaires progresse en moyenne de 25 à 30% par an !

En parallèle, l’entreprise poursuit ses acquisitions immobilières et rachète le bâtiment des Docks de l’Ouest, situé Quai de la Douane, ainsi que l’immeuble des docks situé quai Malbert. Le patrimoine immobilier de la société Bellion compte alors cinq bâtiments sur le port de commerce de Brest, dédiés à l’exploitation de ses diverses activités.

1975

1975

La société Bellion fait l’acquisition de 70 000 m2 de terrain sur la zone de Kerscao, vaste surface agricole implantée au Relecq-Kerhuon.

Une localisation stratégique, desservie par la voie ferrée et idéalement située à l’entrée de Brest, à proximité de la future voie rapide.

1978

Les travaux de la zone de Kerscao sont achevés, avec la construction de nouveaux locaux. Toutes les activités de l’entreprise, initialement hébergées sur le port de commerce, sont transférées au Relecq-Kerhuon. La société Bellion cède alors trois de ses bâtiments situés sur le port de commerce.

Quelques années plus tard, les deux bâtiments restant, rue Malbert ainsi que l’immeuble des docks de l’Ouest, sont réaménagés en bureaux à louer, dont le taux d’occupation atteint très rapidement les 100% ! A l’époque, la société Bellion figure parmi les précurseurs de la location de bureaux à Brest !

22 février 1978 

La société Belmar est créée à l’initiative de Jacques Bellion (3e génération de dirigeants), désireux de fonder une structure de négoce dédiée à l’approvisionnement des navires « ponts et machines ». La société Bellion s‘associe alors à Fournier Ship et Dekytspotter, deux shipchandlers brestois.

1978

Dès le premier mois d’exercice, Belmar est mise à contribution pour livrer du matériel en tous genres afin de lutter contre la pollution de l’Amoco Cadiz, tristement échoué le 18 mars 1978 sur les roches de Portsall. Un démarrage sur les chapeaux de roues !

25 octobre 1978

La société Belmet voit le jour suite au rachat de la société Bellion par la CDME (Compagnie de Distribution de Matériels Électriques, devenue Rexel). L’activité de négoce d’acier reste aux mains de la famille Bellion, tandis que le département fournitures industrielles est revendu à Descours & Cabaud.

1990

20 novembre 1990

La holding Cofibel est créée ; cette nouvelle structure héberge l’ensemble des sociétés possédées par la famille Bellion, alors dirigées par Joël et Frank.

2005

2005

Le groupe Cofibel fait l’acquisition de la société NaviOuest, membre du réseau leader en France « Accastillage Diffusion ».

2016

2016

Création de BelQuest, société filiale de Belmar à Houston (Texas, États-Unis).

2019

2019

Le groupe Cofibel et ses filiales se déclinent sous une nouvelle identité visuelle, résolument plus moderne et fédératrice.

Une charte graphique et des logos inédits, conçus dans le but d’impulser une dynamique nouvelle à la communication globale du groupe, en interne comme en externe.

 

1902

Joseph Bellion, comptable, rachète la branche « aciers » de la maison Bastide qui vend du charbon, de l’acier et du matériel de quincaillerie, 40 quai de l’ouest à Brest.

Cette acquisition donne naissance à la société Bellion, affaire personnelle de négoce d’aciers et de produits de fonderie (pièces de machines agricoles, pièces sur-mesure pour l’industrie, hélices de navire). Associé à son fils aîné Jules, Joseph installe son entreprise sur le port de commerce de Brest. Les premiers clients sont livrés par bicyclette, voitures à chevaux ou par train jusqu’à Dinan !

26 octobre 1923

Joseph Bellion prend sa retraite, confiant son entreprise à ses deux fils, Jules et Joseph. Ces derniers créent la société en nom collectif « Bellion Frères » et montent une quincaillerie, en parallèle de l’activité de négoce d’acier et de fonderie.

A partir de cette date, la direction des activités de la famille Bellion sera assurée par deux frères, se transmettant le flambeau de génération en génération.

1938

La fonderie est revendue, faute de rentabilité. Elle aura employé près de 100 salariés dans les années 1930. Dans le but de pallier cette perte d’activité, Joseph développe une nouvelle branche au sein de la société, spécialisée dans le négoce de matériels électriques. Cette dernière deviendra par la suite l’activité la plus importante de l’entreprise.

La société Bellion est alors propriétaire de plusieurs bâtiments sur le port de Brest, rue Malbert et rue Amiral Troude notamment.

1944


Tous les bâtiments de la société implantés sur le port de Brest sont détruits lors du bombardement de la ville par les forces alliées.

Juin 1969

Lors des « trente glorieuses », sous la direction des frères André et Jacques Bellion, l’activité économique de la société est extrêmement dynamique. La « Maison Bellion » (ainsi nommée de tous) emploie près de 360 personnes ; son chiffre d’affaires progresse en moyenne de 25 à 30% par an !

En parallèle, l’entreprise poursuit ses acquisitions immobilières et rachète le bâtiment des Docks de l’Ouest, situé Quai de la Douane, ainsi que l’immeuble des docks situé quai Malbert. Le patrimoine immobilier de la société Bellion compte alors cinq bâtiments sur le port de commerce de Brest, dédiés à l’exploitation de ses diverses activités.

1975

La société Bellion fait l’acquisition de 70 000 m2 de terrain sur la zone de Kerscao, vaste surface agricole implantée au Relecq-Kerhuon.

Une localisation stratégique, desservie par la voie ferrée et idéalement située à l’entrée de Brest, à proximité de la future voie rapide.

1978

Les travaux de la zone de Kerscao sont achevés, avec la construction de nouveaux locaux. Toutes les activités de l’entreprise, initialement hébergées sur le port de commerce, sont transférées au Relecq-Kerhuon. La société Bellion cède alors trois de ses bâtiments situés sur le port de commerce.

Quelques années plus tard, les deux bâtiments restant, rue Malbert ainsi que l’immeuble des docks de l’Ouest, sont réaménagés en bureaux à louer, dont le taux d’occupation atteint très rapidement les 100% ! A l’époque, la société Bellion figure parmi les précurseurs de la location de bureaux à Brest !

20 novembre 1990

La holding Cofibel est créée ; cette nouvelle structure héberge l’ensemble des sociétés possédées par la famille Bellion, alors dirigées par Joël et Frank

2005

Le groupe Cofibel fait l’acquisition de la société NaviOuest, membre du réseau leader en France « Accastillage Diffusion ».

2016

Création de BelQuest, société filiale de Belmar à Houston (Texas, États-Unis).

2019

Le groupe Cofibel et ses filiales se déclinent sous une nouvelle identité visuelle, résolument plus moderne et fédératrice.

Une charte graphique et des logos inédits, conçus dans le but d’impulser une dynamique nouvelle à la communication globale du groupe, en interne comme en externe.

Nos quatre principes

Valeurs phares

Devoirs & responsabilités

«Je demande à ceux qui prendront la suite dans nos affaires de toujours se souvenir qu’ils auront plus de devoirs que de droits vis-à-vis de leurs salariés».

Tel est le contenu de la note laissée à ses deux fils par André Bellion, représentant de la troisième génération de dirigeants chez Cofibel. La transmission intergénérationnelle est une étape cruciale pour la pérennité du groupe, qui s’accompagne de nombreuses responsabilités pour les nouveaux dirigeants. Ces derniers devront se montrer à la hauteur de l’héritage légué par leurs aînés, en assurant la croissance de l’entreprise familiale et la transmission de ses valeurs avant de céder, à leur tour, la place à la génération suivante.

Implication & considération

Le recrutement de collaborateurs performants et engagés est un critère fondamental pour favoriser le bien-être et la croissance du groupe. Parce que l’humain est notre atout le plus précieux, nous encourageons l’évolution et la promotion en interne, proposons des formations complémentaires, communiquons en toute transparence auprès de nos équipes et veillons à ce que chacun puisse s’épanouir pleinement dans ses missions. Autant de leviers favorisant l’accomplissement de nos collaborateurs, tant sur les plans personnels que collectifs.

Croissance & pérennité

Depuis 1902, le groupe Cofibel s’est construit en saisissant une multitude d’opportunités, démontrant sa capacité à se renouveler constamment. S’il n’a jamais manqué d’audace dans ses choix de développement, l’ambition première du groupe reste inchangée : pérenniser son savoir-faire et son expertise du négoce, héritage familial centenaire. Cette volonté se traduit aujourd’hui au travers de ses différentes filiales, dont Cofibel entend bien renforcer le positionnement et déployer toutes les opportunités de croissance, internes comme externes, au niveau régional et international.

Confiance & proximité

Notre groupe fédère des équipes à taille humaine, animées par des objectifs communs et le partage de valeurs telles que la confiance, la cohésion, et l’humilité. Tisser des liens solides et pérennes auprès de nos collaborateurs, clients, fournisseurs ou partenaires fait partie de notre priorité. Très engagé pour le développement et le rayonnement de notre territoire, le groupe Cofibel s’implique notamment dans la vie économique, sportive et culturelle de la ville de Brest et du département du Finistère.

Notre partenaire

Socoda

Depuis 1999, le groupe Cofibel adhère au groupement Socoda, centrale d’achat française spécialisée dans les secteurs du BTP et de l’industrie en France, réalisant 2,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Grâce à ce partenariat d’envergure, nous sommes en mesure de proposer à nos clients des références sélectionnées avec soin, à des tarifs très performants.